Céline Antoniucci

Vendredi 4 septembre 17h30 – 19h30 & Samedi 5 septembre 14h00 / ANIMATIONS & LA CHAPITRALE

Biographie

Après ma disparition je rassemble les vieux os, reconstruit le squelette redonne place à la chair et me voilà.
Tout a commencé il y a 7 ans à l’arrêt botanique, il y avait du vent, une affiche s’est envolée et a atterrit sous mon pied.
C’est ainsi que je suis tombée dans ce monde riche du conte. D’abord par le lointain, le philosophique, puis peu à peu par le proche, le tribal, le folklorique et enfin par le présent du quotidien et des histoires de chacun.

j’ai suivi quelques formations notamment avec la maison du conte de Bruxelles, Yannicl Jolin, Myriam Pellican et Phillioe Sizaire.
Qui m’ont tous nourrit de leur façon de voir et de faire.
Tel un oiseau je picore et peu à peu, fais mon nid.

Des contes avec des dents

« Si tu ne vas pas dans les bois, jamais rien n’arrivera, jamais ta vie ne commencera.»
Femme qui court avec les loups de Clarissa Pinkola Estés

Les contes ça réveille, ça choque, ça transforme. C’est comme la vie dure, cruelle et pleine d’espoir. Ça parle de tout ce que l’on ne peut pas dire.
Les contes c’est des bouées auxquelles peuvent s’accrocher les cœurs naufragés. Des labyrinthes dans lesquels se perdre, des forêts remplies de corps perdus, des histoires qui restent en suspension.

Les contes sont l’expression de la vie dans ce qu’il y a de plus chaotique et vivant. Et c’est en les partageant que l’être vivant y trouve sa place.

Vidéo

Liens

Nos partenaires :

Electron Libre Compagnie Tiguidap Catering 27 WAAaRpg Octoprod High'N'Irie Sound System L'étable d'hôtes Virginal Jonathan Jamoulle MJC Rixensart Plastimobile Centre Culturel de Genappe Kultura Nivl MJ Music CLI Chez Zelle Maison des Jeunes LLN Silly Beer